Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 16:49
G1 dans le ciel Vauclusien : G1 in the Vauclusien sky

G1 dans le ciel Vauclusien : G1 in the Vauclusien sky

TO VIEW THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN

-------------------------------------------------------------------------

Il y a un peu moins d’un an, dans cette tribune, je vous faisais part de ma joie de père aux premières leçons de ma fille cadette (ICI). Cette expérience étant rendue publique, G1 Aviation, le producteur de l’ULM de l’exploit, invita Amelia à venir découvrir leurs installations sur l’aérodrome d’Avignon Caumont et à bénéficier d’un vol dans le ciel de Provence. Heureusement pour moi, Amelia me convia à l’accompagner. Ce que j’ai découvert en Avignon est plus qu’impressionnant et très certainement digne de vous être rapporté ici.

G1 Aviation trouve ses origines dans un appareil transalpin, le Yuma de la société Italienne Alisport. Lorsque le fabricant d’origine cessa ses activités, Espace Liberté, l’importateur français, repris le concept. Malheureusement, il déposa aussi le bilan et c’est un propriétaire et amoureux de G1 qui reprit le flambeau et créa la société G1 Aviation, pour produire et améliorer cet appareil ULM aux excellentes caractéristiques STOL. C’est ainsi que le Gélinotte aux ailes pourvues de becs de bord d’attaque, laissa la place au SPYL actuel, qui a des ailes et une profondeur hérissées de générateurs de vortex. Et les développements continuent.

La première chose qui impressionne chez G1 est l’accueil de tous. Dans un monde qui cultive le secret et donc parfois une certaine austérité, chez G1 Aviation nous avons été accueilli comme si nous étions chez nous. Rien n’était fermé l’accès était total et tous d’une gentillesse fabuleuse. Tous faisaient preuve d’un professionnalisme parfait, même les jeunes stagiaires parfaitement formés à leurs tâches et sachant l’expliquer avec précision, gage de la qualité de fabrication. Pas une question ne fut éludée et les sourires partout.

Amelia heureuse de l'accueil / Amelia happy from the warm welcome

Amelia heureuse de l'accueil / Amelia happy from the warm welcome

G1 Aviation est installée sur l’aérodrome d’Avignon Caumont au sud-est de la ville. Ils ont leurs bureaux et ateliers au sein de la Technopole Pégase et sont superbement installés. Dans les deux grands ateliers, on trouve tout ce qui permet la construction du G1 d’A à Z. Tout est fabriqué sur le site avec une grande minutie. Nous avons donc eu la chance de découvrir toutes les étapes de construction et d’assemblage des G1. Amelia fut fascinée par le stock de pièces détachées de tous ordres, un peu la caverne d’Ali Baba.

L’âme du G1, et certainement son atout principal par rapport à des constructions similaires, est la cabine qui constitue une véritable cage de survie au pilote, en plus de contribuer à la rigidité du fuselage. Cette cabine est constituée de tubes d’acier qui sont soudés sur place dans l’atelier de soudure. Une fois assemblée, cette cabine sera habillée du reste du fuselage constitué à 100% d’aluminium de qualité aéronautique. La tôle d’aluminium, d’épaisseur variée selon son emplacement sur l’appareil, est découpée sur place sur une table numérique contrôlée par un ordinateur qui lui-même est alimenté par les schémas numérisés et créés par CAO, garantissant ainsi moins de pertes de matières premières, une standardisation parfaite des pièces et une plus grande qualité de l’assemblage finale. Pas de perçage approximatif à la main en atelier. Après le découpage, les tôles sont pliées avec une presse dédiée. G1 Aviation peut ainsi rapidement se constituer un stock de pièces pour une nouvelle commande ou pour dépanner un client qui aurait eu des mésaventures. Les témoignages sont nombreux de la part des clients. Ils louent la qualité de fabrication et particulièrement la cabine en tube d’acier. Sur place nous avons rencontré des clients heureux qui retrouvaient leur appareil qui avait été abimé lors d’un atterrissage difficile. Tout était réparé.

La cage de protection / the protection cage

La cage de protection / the protection cage

Pour la motorisation, G1 Aviation affectionne comme beaucoup le Rotax 912. Ce moteur fait l’unanimité depuis de nombreuses années et a prouvé son efficacité. Mais, comme je vous le disais plus haut, la recherche de progrès et d’améliorations est permanente. Serge Présent, le président de G1 Aviation, m’exprime franchement ce que nous sommes nombreux à penser. Les moteurs à carburateurs sont certes efficaces et éprouvés mais relèvent d’une technologie antédiluvienne. C’est donc avec fierté qu’il me présente le premier modèle équipé d’un moteur injecté 912iS. Ce premier appareil porte par coup de chance le numéro de série 100. Signe du passage d’un seuil important. Ces nouveaux types de moteurs apportent plus de sécurité aux utilisateurs et une consommation moindre. Point important quand le prix du carburant augment sans cesse.

Un Rotax 912 prêt / A Rotac 912 ready

Un Rotax 912 prêt / A Rotac 912 ready

Si comme nous, vous allez rendre une visite à G1 Aviation, vous y rencontrerez Serge Présent, l’incontournable dirigeant de cet orchestre finement assemblé, mais aussi Yvan Lhermitte, le Responsable Technique qui est au fait de tout dans les ateliers. Yvan est d’un naturel discret mais son œil affuté par des années d’expérience saura traquer les imperfections et il est à l’origine de biens des améliorations. Vous aurez aussi été accueilli par Nathalie Hugues, attachée commerciale toujours prompte à rendre service. Je ne peux nommer tous les autres que nous avons rencontrés mais cette équipe peut assembler aujourd‘hui deux avions par mois et saurait passer à quatre par mois sans problème particulier.

En résumé on est loin de l’ULM de fond de garage. Ici règne une méthode et des pratiques industrielles adaptées à une équipe humaine avec un souci fort de proximité avec le client. Le résultat est donc en face. Des appareils modernes, rassurants et beaux. L’intérieur du fuselage vaut le coup d’oeil quand l’aluminium est encore neuf. Toute proportion gardée, les G1 m’ont fait penser à cette philosophie d’un certain Bill Gates. Il disait que l’intérieur de ses produits devait être aussi beau que l’extérieur. Ce n’est pas parce qu’une pièce ou un sous-ensemble ne se voit pas qu’il peut être bâclé. Les 7500 rivets posés à la main sont une preuve de plus de l’attention portée à l’assemblage.

La cathédrale d'aluminium / The aluminum cathedral

La cathédrale d'aluminium / The aluminum cathedral

Tout cela nous amena à la raison principale de notre visite, le vol d’Amelia au-dessus du magnifique paysage Vauclusien, à deux pas du célèbre Mont Ventoux et de bien des sites magnifiques. Accompagnée de Jean-Pierre XXXX, le pilote d’essai, Amelia trouva rapidement sa place dans un appareil qui commence à lui être familier. Ensemble, ils effectuèrent le roulage en direction de la piste 35 herbe de 700 mètres, bien plus qu’il n’en faut au G1. La journée était assez venteuse et des turbulences thermiques se faisaient sévèrement sentir. Malgré cela, le décollage se fit sans problème et la montée initiale fut stable. Pas un moment d’angoisse pour moi. Je la savais avec un expert sur un appareil de qualité. Ma seule crainte était que les turbulences l’effraient un peu. Au retour, elle descendit de l’appareil et conta froidement les turbulences, les sensations, comme une pro. Elle a tout de même bien apprécié ce vol et la découverte de cette région qui nous fera certainement revenir.

Merci à G1 Aviation pour leur accueil, leurs sourires et la liberté qu’ils nous ont donnés. Si vous ne pouvez vous rendre dans la région, ils seront présent à Blois pour le 34ème Salon et Rassemblement ULM les 30 et 31 août 2014.

Pour nous ce ne fut donc pas le Festival d'Avignon mais un festival en Avignon et, croyez moi, ce que nous avons vu chez G1 était parfois plus artistique que certaines manifestation dans les rues de la ville !!!!

Une future pilote ? / A futur pilot ?

Une future pilote ? / A futur pilot ?

A FESTIVAL IN AVIATION

A little less than year ago, in this forum, I was telling you of my fatherly pride in my youngest daughter’s first flying lessons (Here). This experience having been made public, G1 Aviation, the producer of the microlight used for the exploit, invited Amelia to come to discover their installations at the airport of Avignon Caumont and to benefit from a flight in the Provence skies. Fortunately for me, Amelia urged me to accompany her. What I discovered in Avignon is more than impressive and very certainly deserves being brought to your attention.

G1 Aviation finds its origins in a transalpine ultralight, the Yuma of the Italian company Alisport. When the original manufacturer went out of business, Espace Liberté, the French importer, resumed production of the type. Unfortunately, it also filed for bankruptcy and it is an owner and a lover of G1 who picked up the torch and created a company, G1 Aviation, to produce and improve this plane with such excellent STOL characteristics. This is how the original Gélinotte with leading edge slats, made way for the current SPYL, which has wings and elevator bristling with vortex generators. And developments are still on going.

The first thing which impresses at G1 is the warmth of the reception from all. In a world which cultivates secret and thus sometimes has certain austerity to it, at G1 Aviation we were welcomed as if we were at home. Nothing was closed, we had total access and were greeted with fabulous kindness. All showed a perfect professionalism, the young trainees included, perfectly trained in their tasks and knowing how to explain it in a precise manner, a pledge to the manufacturing quality. No question was evaded and the smiles were everywhere.

G1 Aviation is installed on the aerodrome of Avignon Caumont, southeast of the city. They have their offices and workshops within the Technopole Pegase and are magnificently settled. In two big workshops, we find all that is needed for the construction of G1s, from A to Z. Everything is made on site with a high level of accuracy. We thus had the opportunity to discover all the stages of construction and assembly of a G1. Amelia was fascinated by the stock of spare parts of all kinds, a bit like Aladdin's cave.

The soul of a G1, and certainly its main asset with regard to competitors, is the cabin which constitutes a real survival cage for the pilot, besides contributing to the rigidity of the fuselage. This cabin is constituted by steel tubes welded on site in the welding workshop. Once assembled, this cabin will be dressed with the rest of the fuselage itself constituted from 100% quality aeronautical grade aluminum. The aluminum sheets, thickness of which varies depending on the use, is also cut on site on a digital table controlled by a computer which is fed by plans themselves created by CAD, thus guaranteeing fewer loss of raw material, a perfect standardization of parts and higher quality final assembly. No approximate hand drilling in the workshop. After the cutting, the sheets are folded with a specialized press. This way, G1 Aviation can quickly create a stock of parts for a new order or to help out an unlucky customer who might have had misadventures after hard backcountry use. They have testimonies of this from the customers. They praise the quality of manufacturing and particularly the cabin in steel tubes. In Avignon we met happy customers who found their G1 which had been repaired after damage from a hard landing. Everything was repaired to original condition.

For the powerplant, G1 Aviation as many have, has a preference for the Rotax 912. This engine has had a unanimous support for several years and has proven its efficiency. But, as I told you above, research for progress and improvements is permanent. Serge Présent, the president of G1 Aviation, openly expresses what many of us think. Engines with carburetors are certainly effective and proven but they are from an older technology and better is available today. It is with pride that he presents the first G1 model equipped with an 912iS injected engine. By a piece of luck, this first plane with an injected engine has the serial number 100. Sign of the passage of an important threshold. These new types of engines bring more safety to the users and lower consumption. Not a small matter when the fuel prices keep getting higher and higher.

If, as us, you get to visit G1 Aviation, you will meet Serge Présent, the inescapable director of this finely tuned orchestra, but also Yvan Lhermitte, the Technical Manager, who has the workshops and developments at the tips of his fingers. Yvan is a rather quiet person but his eyes, sharpened by years of experience, will track imperfections, and he is at the origin of many improvements. You would also have been welcomed by Nathalie Hugues, sales representative always quick to help out. I cannot name all the others that we met but this team can assemble two planes per month and can easily go to four if needed.

In a nut shell, we are far from the garage microlight. Here, industrial methods reign, adapted to a human team with a strong concern and closeness to the customer. The result meets these criteria. Modern, reassuring and beautiful planes. The inside of the fuselage is worth seeing when the aluminum is new. Relatively speaking, G1 reminded me of Bill Gates philosophy. He said that the inside of its products had to be as beautiful as the outsides. It is not because a part or a subset can’t be seen that it can be botched. 7500 rivets put in by hand are a proof of the attention to assembly.

All this brought us to the main reason of our visit, Amelia’s flight over the magnificent Vauclusien landscape, just a step away from the famous Mount Ventoux and from many magnificent sites. Accompanied by Jean-Pierre Fauquet, our test pilot, Amelia quickly found her place in a plane hat is getting to be quite familiar to her. Together, they taxied in direction of runway 35, a grass strip of 700 meters, more than enough for the G1. The day was rather windy and rough thermal turbulences were present. Nevertheless, take-off was made with no problem at all and the initial ascent was stable. Not a moment of anxiety for me. I knew she was in expert hands in a quality plane. My only fear was that that the turbulences might frighten her a little. After landing, she gor out of the G1 and coolly gave her account of the turbulences and her sensations, as a pro. She really appreciated this flight all the same as the discovery of this region which will certainly see us back.

Many thanks to G1 Aviation for their warm welcome, their smiles and the freedom they gave us. If you cannot go to them in this region, they will be present in Blois for the 34th Show and Gathering of Ultralights of Blois on August 30th and 31st, 2014.

So for us it was not the festival of Avignon but a festival in Avignon ! And I believe that some of what we saw at G1 Aviation was more artistic than some of the street performances in town !!!

Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation
Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation

Souvenirs d'un festival en aviation / Souvenirs of a festival in aviation

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Milward - dans ENTREPRISES
commenter cet article

commentaires

senegal 11/08/2014 12:54

Sa doit être une bien heureuse expérience que de parcourir les airs avec ce magnifique engin.
Un des projets que je voudrais bien réaliser est là.
Merci pour ce partage.

Qualified Quail's Blog 20/08/2014 17:56

Je vous souhaite de le réussir. Le vol apporte des sensations et des joies inégalées de mon point de vue. De plus, voir le monde d'en haut apporte beaucoup de sérénité. Merci pour votre commentaire.

Présentation

  • : QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • : Le ciel est, pour moi, une inspiration constante. La joie que je retrouve à chaque fois que je vole, que ce soit aux commandes ou non, me comble et me soulage. Dans le ciel je trouve parfois les solutions à mes problèmes, mais quasiment toujours le calme et la sérénité. Je souhaite simplement partager avec vous quelques fruits de mes réflexions.
  • Contact

La Librairie des Inconnus

http://www.lalibrairiedesinconnus.com

Recherche

Articles Récents

  • BONNE ET HEUREUSE ANNÉE / HAPPY NEW YEAR
  • QUALIFIED QUAIL Le Livre / the Book
    COUVERTURE FRANÇAISE ET ANGLAISE / ENGLISH AND FRENCH COVERS TO READ IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN _____________________________________________________ Cette année, le B-17 Qualified Quail est repartie en vol suis la forme d'un livre. Cette magnifique...
  • ELLE EST DE RETOUR !!! SHE HAS RETURNED !!!
    ENGLISH READERS PLEASE SCROLL DOWN Je suis heureux de vous annoncer la publication de : UN B-17 : QUALIFIED QUAIL Un seul devoir : Les ramener ! Le livre est maintenant disponible à la commande. Il est possible de le commander sur les grands sites de...
  • IL ARRIVE ! IT IS COMING !
    Voici les couverture ! L'ensemble arrive bientôt. A gauche la couverture de l'édition couverture rigide. A droite la couverture de l'édition couverture souple. Version française 216 pages avec de nombreuses photos et illustrations. Here are the covers...
  • PAS D'AILE SANS ELLES - 2
    Depuis ses origines, l'aviation se fait aussi au féminin. Les femmes ont jalonné son histoire avec gloire et dignité. Leurs noms sont inscrits en longue liste, et pourtant aujourd'hui elles sont loin de la parité dans le ciel. Les freins sont dans l'enfance,...
  • AMELIA - PREMIER VOL - FIRST FLIGHT
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN --------------------------------------------------------------------- Bonjour à tous, Mon prénom est Amelia et je souhaitais vous conter mes débuts aéronautiques. Mon père est un passionné depuis sa tendre...
  • LE SAUT - THE JUMP
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL TO THE BOTTOM ------------------------------------------------------------------------------------ Une expérience aéronautique de plus. Le parachutisme. De la façon dont je l’ai fait, on ne peut pas dire que...
  • UN FESTIVAL EN AVIATION / A FESTIVAL IN AVIATION
    G1 dans le ciel Vauclusien : G1 in the Vauclusien sky TO VIEW THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ------------------------------------------------------------------------- Il y a un peu moins d’un an, dans cette tribune, je vous faisais part de...
  • SOLUTIONS EN AMONT - UPSTREAM SOLUTIONS
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ----------------------------------------------------------------------------- Pas plus tard que la semaine dernière, je vous disais combien mon expérience de pilote était petite et mon envie de découvrir...
  • QU'ILS VOLENT !
    Avec plus de 310 heures d’avion et une dizaine d’heures d’ULM je suis toujours un bébé en terme d’expérience de pilotage. J’ai encore des milliers de choses à apprendre et de bonheurs à découvrir. En attendant, il y a une chose que je peux faire tout...