Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 23:00

C’est un sujet amusant. Nous l’avons tous fait un jour. Comparer des grandeurs improbables qui ne se comparent généralement pas.

Tous les jours, de gros avions passent au-dessus de nos têtes. Transportant des passagers à travers le monde. Ces avions si petits dans le ciel sont parfois des monstres lorsqu’ils sont abordés au sol.

Et c’est là que l’on touche à la passion. Tentons ensemble de comparer ces engins extraordinaires à des éléments de notre vie quotidienne. Après cet exercice je partagerai avec vous la réflexion que j’en tire.

Référence :

Pour toute comparaison il faut une référence. Parce que nous l’avons abordé dans cette tribune il y a peu, et parce que c’est un appareil emblématique de notre époque, je vous propose d’utiliser l’Airbus A380 comme référence de comparaison. A priori, c’est une référence qui parle à tout le monde.

A380 tour Buenos Aires 2 

Les faits :

Pour savoir de quoi on parle posons les éléments factuels de notre oiseau.

Envergure (distance d’un bout d’aile à l’autre) = 79.75 mètres.

Longueur = 72,72 mètres.

Hauteur = 24 mètres.

Surface portante (ailes et gouvernes de profondeur) = 845 m2.

Masse à vide = 270 tonnes.

Masse au parking = 571 tonnes.

Masse maximale de carburant = 254 tonnes.

Vitesse de croisière = Mach 0.85.

Distance de décollage = 2750 mètres.

Distance franchissable = 15400 km.

Capacité standard = 525 sièges.

Voilà pour les chiffres. Ils sont tous importants, démesurés sans rapport particulier avec notre quotidien. Et pourtant …

C’est là que cela devient amusant.

Comparaisons :

Commençons par les longueurs. D’un bout d’aile à l’autre vous pouvez loger 42 lits de longueurs moyennes. Cela fait un beau dortoir !

42 lits

Au sol, l’avion occupe un rectangle de 5799 m2. Si on n’empiète pas sur cette surface, cela veut dire que sur un terrain de football de compétition internationale on ne peut en loger qu’un. Je vous laisse faire le calcul du nombre maximum d’A380 que l’on peut mettre sur un terrain officiel de 105m x 68m, si on les imbrique les uns dans les autres !

A380-Foot

La hauteur en haut de l’empennage (la queue) représente un immeuble de 8 étages. Il faut une bonne échelle pour changer la petite lumière qu’il y a tout la haut ! C’est aussi plus haut que deux plateformes de plongeons olympiques (10m).

Restons dans l’aquatique. Les surfaces portantes (celles qui permettent à l’avion de voler) couvriraient quasiment 68% d’une piscine olympique (plus des 2/3 pour les amoureux des fractions).

En ce qui concerne le poids de l’avion, je vous propose de le comparer à cette petite voiture d’origine Suisse. L’avion à charge maximum au parking représente 782 petite « For Two ». Si on les mettait bout à bout cela représenterait une chaine de 2 km.

A380-Smart

Si l’avion au parking a tous ses réservoirs pleins, le carburant représenterait 45% de son poids. Soit 353 unités de la petite voiture mentionnée plus haut. Mais le mieux c’est que ce carburant occuperait totalement le volume d’un appartement de 121 m2 avec 2,50m de hauteur sous plafond. Votre logement a quelle surface ?

Si on parle de performance on peut dire que la distance maximale franchissable représente 18,5 trajets de Lille à Marseille, ou 2,6 Paris – New York. Le tout à 1050 km/h soit 8 fois la vitesse autorisée sur autoroute.

Mais pourquoi tous ces chiffres et ces comparaisons qui, bien qu’amusants, ne sont pas d’une utilité énorme ?

Déductions :

Mais pour vous parler de sécurité !  Ce gigantisme ne s’est pas fait sur le dos de la sécurité. L’accroissement de la taille, des performances de la puissance furent accompagnées par une diminution des risques sans commune mesure avec aucune autre industrie. Jamais de toute l’histoire de l’industrie aéronautique la sécurité n’a été aussi forte et les risques aussi faibles.

Les statistiques le démontrent facilement, la simple marche à pied est 1084 fois plus dangereuse que le transport aérien (par kilomètre parcouru pour 1 milliard de passagers).

En résumé, nous avons aujourd’hui la capacité de déplacer l’équivalent d’un petit village d’un bout du globe à l’autre avec moins de risque pour les villageois qu’un déplacement à la boulangerie voisine. Il y a peu lors d’un de mes voyages, un pilote de ligne nous demandait après l’atterrissage de faire attention car la partie la moins dangereuse de notre déplacement était terminée. Il avait raison.

flight demo take off 8

Mais cela ne suffit pas, la réalité statistique, les preuves scientifiques ne suffisent pas à calmer les craintes de certains passagers. Le rationnel et l’objectif sont dépassés par l’irrationnel et le subjectif. La crainte, la peur, voir la phobie, plante ses racines dans un terreau plus complexe que le simple matériel et pragmatique.

Au début de l’âge du chemin de fer, nos ancêtres, il y a bien longtemps, craignaient qu’au-delà de 50 km/h on ne pourrait plus respirer, la cage thoracique écrasée par la pression, que le corps humain ne pourrait résister, que c’était complètement déraisonnable d’imaginer un tel mode de locomotion.

Un siècle et demi plus tard ces craintes on disparues (ou presque). Le train, le métro sont d’une banalité extrême et ne posent plus de problème particulier. Il a fallu de nombreuses années et énormément de travail pour banaliser ce mode de locomotion.

Pourquoi n’est-ce pas le cas de l’avion ? Pourquoi, malgré des preuves irréfutables, y a-t-il toujours autant de passagers anxieux ?

Une des réponses est que le transport aérien de masse est encore comparativement jeune. Mais n’étant nullement un spécialiste de la psychologie humaine je ne me hasarderai pas dans plus de réponses. Par contre je peux contribuer par ces quelques lignes à véhiculer à nouveau les statistiques et à les compléter avec quelques informations importantes qui peuvent être une piste pour les plus craintifs.

1)   Les règles de constructions et de certifications imposées dans les pays occidentaux sont tellement draconiennes que le seuil de tolérance de panne est quasiment réduit à zéro. C’est pour cela que les avions de lignes coutent si chère à construire. Chacune des pièces composant un avion a été testée, calibrée, évaluée bien au-delà de ce qui est pratiqué dans n’importe quelle autre industrie.

2)   Les règles d’entretiens périodiques sont, elles aussi, draconiennes et vérifiées par des inspecteurs intransigeants. De l’avion de tourisme à l’avion de ligne les pratiques sont les mêmes. Et pour les compagnies aériennes les inspections surprises sont monnaies courantes.

3)   Les services de l’Etat, inspecte régulièrement les avions des compagnies nationales mais aussi ceux de passage. Pour voler dans l’espace aérien européen un avion de ligne doit respecter les règles de la communauté. Faute de quoi, l’ensemble des avions de la compagnie concernée peuvent être bannis.

4)   La liste noire des compagnies à éviter dans le monde est un bon indicateur de la qualité des compagnies occidentales. Il ne faut pas hésiter à l’utiliser pour préparer votre voyage. Elle se trouve ici.

flight demo 3

En résumé, tout est fait pour minimiser les risques à leur plus faible expression, et les résultats le prouvent.

J’espère que ces quelques arguments ont contribués à rassurer les plus anxieux d’entre vous.

Si ce n’est pas le cas, n’oubliez pas aussi que le ciel est un environnement d’une beauté incroyable. Prenez le temps de lire mes articles. Lorsque vous voyager, réservez un hublot et laissez-vous bercer par le spectacle incroyable des nuages et de la lumière. Laissez le soleil vous caresser le visage. Respirez et rendez-vous compte que vous contribuez à un des plus anciens rêve de l’humanité. Certaines religions prônent la part de dieux qui est en chacun d’entre nous. Le vol en est la matérialisation. La preuve indéniable d’un géni collectif colossal dont vous bénéficier en tant que passager, ou bonheur ultime, en tant que pilote.

Bon vol !

 

N’hésitez pas à partager cet article et à le commenter.

Pour les « Facebookiens » vous pouvez suivre l’actualité de ce blog en cliquant sur « J’aime » de la page Facebook Qualified Quail : http://www.facebook.com/Qualified.Quail?ref=hl

 

A380 MAS demo heart

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Milward - dans ESSAIS
commenter cet article

commentaires

Frederique 26/10/2012 07:38

C'est l'article que j'ai préferé, et pourtant je suis une fan de la première heure! bravo ...et encore!Fred

Qualified Quail's Blog 26/10/2012 08:28



Merci Fred. Cela me touche beaucoup.



Présentation

  • : QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • : Le ciel est, pour moi, une inspiration constante. La joie que je retrouve à chaque fois que je vole, que ce soit aux commandes ou non, me comble et me soulage. Dans le ciel je trouve parfois les solutions à mes problèmes, mais quasiment toujours le calme et la sérénité. Je souhaite simplement partager avec vous quelques fruits de mes réflexions.
  • Contact

La Librairie des Inconnus

http://www.lalibrairiedesinconnus.com

Recherche

Articles Récents

  • BONNE ET HEUREUSE ANNÉE / HAPPY NEW YEAR
  • QUALIFIED QUAIL Le Livre / the Book
    COUVERTURE FRANÇAISE ET ANGLAISE / ENGLISH AND FRENCH COVERS TO READ IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN _____________________________________________________ Cette année, le B-17 Qualified Quail est repartie en vol suis la forme d'un livre. Cette magnifique...
  • ELLE EST DE RETOUR !!! SHE HAS RETURNED !!!
    ENGLISH READERS PLEASE SCROLL DOWN Je suis heureux de vous annoncer la publication de : UN B-17 : QUALIFIED QUAIL Un seul devoir : Les ramener ! Le livre est maintenant disponible à la commande. Il est possible de le commander sur les grands sites de...
  • IL ARRIVE ! IT IS COMING !
    Voici les couverture ! L'ensemble arrive bientôt. A gauche la couverture de l'édition couverture rigide. A droite la couverture de l'édition couverture souple. Version française 216 pages avec de nombreuses photos et illustrations. Here are the covers...
  • PAS D'AILE SANS ELLES - 2
    Depuis ses origines, l'aviation se fait aussi au féminin. Les femmes ont jalonné son histoire avec gloire et dignité. Leurs noms sont inscrits en longue liste, et pourtant aujourd'hui elles sont loin de la parité dans le ciel. Les freins sont dans l'enfance,...
  • AMELIA - PREMIER VOL - FIRST FLIGHT
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN --------------------------------------------------------------------- Bonjour à tous, Mon prénom est Amelia et je souhaitais vous conter mes débuts aéronautiques. Mon père est un passionné depuis sa tendre...
  • LE SAUT - THE JUMP
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL TO THE BOTTOM ------------------------------------------------------------------------------------ Une expérience aéronautique de plus. Le parachutisme. De la façon dont je l’ai fait, on ne peut pas dire que...
  • UN FESTIVAL EN AVIATION / A FESTIVAL IN AVIATION
    G1 dans le ciel Vauclusien : G1 in the Vauclusien sky TO VIEW THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ------------------------------------------------------------------------- Il y a un peu moins d’un an, dans cette tribune, je vous faisais part de...
  • SOLUTIONS EN AMONT - UPSTREAM SOLUTIONS
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ----------------------------------------------------------------------------- Pas plus tard que la semaine dernière, je vous disais combien mon expérience de pilote était petite et mon envie de découvrir...
  • QU'ILS VOLENT !
    Avec plus de 310 heures d’avion et une dizaine d’heures d’ULM je suis toujours un bébé en terme d’expérience de pilotage. J’ai encore des milliers de choses à apprendre et de bonheurs à découvrir. En attendant, il y a une chose que je peux faire tout...