Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 23:00

Dans mon article précédent je vous ai entretenus de ces robots qui nous entourent et peuplent nos vies d'automatismes. Certes ils nous rendent de multiples services et certes ils sont aujourd'hui tellement incontournables que sans eux une grande partie de nos actions quotidiennes serait impossible. D'ailleurs le maître de tous ces robots porte les multiples noms de Process, Règlements ou encore Principe de Précaution. Ce grand maître est tellement puissant que, tel que je l'écrivais en ironisant, même certain humains se robotisent !

 

Mais pour rétablir les choses je tiens aujourd'hui à vous démontrer à quel point tout ce qui est fait dans ce monde merveilleux de l'aérien est profondément marqué de notre ADN. Aller, en conscience, toucher les nuages est le privilège de l'homme. C'est pourquoi je souhaite attirer votre esprit sur l'essentiel du vol : vous et vos congénères.

 

Hommes-et-Ailes 0565

 

Alors que le voyage n'est encore qu'une idée, un projet, des hommes sont déjà au travail pour le rendre possible. Les équipes de maintenance des compagnies travaillent sous des contraintes draconiennes pour s'assurer que votre vol se passera bien. Vous ne les verrez pas, ou extrêmement rarement. C'est bon signe. Ces hommes et femmes s'assurent, dans l'ombre, que tout fonctionne.

Que les belles lumières le long des pistes, celles qui contribuent à nos rêves d'envols, sont toutes en état de bon fonctionnement. Car chacune de ces lumières est un guide pour les pilotes, et indique un point important. Si vous avez la chance de faire un atterrissage de nuit, par temps de brouillard, dans le poste de pilotage, vous le comprendrez aisément.

Que la petite fissure de rien du tout sur le taxiway est rapidement traitée et comblée, car autrement par forte pluie par exemple, cela pourrait engendrer des problèmes plus graves et rendre le terrain impraticable.

Que les maintenances obligatoires demandées par le constructeur de l'avion et les autorités de réglementation soient bien effectuées dans les règles de l'art sans rien oublier. 

Que les actes administratifs validant les actions soient bien documentés pour permettre de démontrer l'excellence.

Que les visites médicales du personnel soient les plus précises possibles pour garantir votre sécurité.

 

Et la liste pourrait se transformer en pensum sans fin tellement les actions menées avant même votre voyage sont nombreuses.

 

Hommes-et-Ailes 0309


Mais passons au voyage lui même. L'enregistrement, la sécurité, l'embarquement, l'installation à bord sont autant de moments où une armée de personnes est à votre service pour assurer au maximum votre confort, votre sécurité.

Il est tout naturel que tout à notre voyage et à ses contraintes nous ne soyons absorbés que par nos propres pensées. Cet égoïsme, je le vis aussi et je ne ferai de procès à personne. Cependant, profitons de ce petit article pour prendre un moment de recul, voir de hauteur.

 

Hommes-et-Ailes 0829Mettons nous dans la peau d'un de ces merveilleux colibris aux plumes arc en ciel (tant qu'à prendre de la hauteur autant être beau). Nous venons de passer les portes de l'aéroport. Et nous voyons les centaines de personnes qui courent, s'affairent et parlent. Effectivement, ils parlent beaucoup, cela fait du bruit tout ça ! Que d'échanges simultanés, de paroles exprimées. Là, une femme avec des enfants pousse un chariot puis s'arrête pour demander à un agent de l'aéroport où se trouve son comptoir d'enregistrement. Là, un monsieur qui est manifestement en voyage d'affaire se fait aider à l'utilisation des bornes qui délivrent les cartes d'embarquement par une charmante hôtesse tout sourire.


Un peu plus loin devant le comptoir d'enregistrement des bagages, une file d'attente s'est formée et plusieurs personnes guident et informent les passagers avant même d'arriver au comptoir. Et là aussi les sourires sont présents et l'accueil le plus chaleureux possible. Puis, du haut de mon perchoir je regarde les passagers se diriger en direction des boutiques pour se laisser allécher par les présentoirs et éventuellement s'offrir un petit plaisir ou un moment de détente. Et là aussi il y a des hommes et des femmes qui travaillent à mettre en avant les produits, à s'assurer que tout est présenté au mieux et que les passagers peuvent rentrer et sortir le plus vite possible pour aller prendre les avions qui leur feront traverser le monde.

Hommes-et-Ailes 0825 


Tiens ! Qu'est ce que cette file d'attente qui se forme plus loin ? Je me souviens maintenant, c'est l'endroit où les gens font la tête le plus souvent. Les uniformes noirs sont très sérieux et les passagers se plaignent. Ils ne veulent pas enlever leurs chaussures, jeter le tube de dentifrice ou enlever l'appareil électronique de la machine. Mais les gens en noir font leur travail. Ce n'est pas de leur faute. J'ai déjà été témoin d'une réunion avec le chef. Il a été très clair. Il a prévenu les agents en noir que leur travail n'était pas facile car désagréable pour les passagers. Mais il a aussi dit qu'il était essentiel pour assurer les règles de sureté. Alors ils font leur travail tout de même et grâce à eux il y a tout de même des risques en moins. Même si pour se protéger il faut parfois faire le robot.

 

Mais nous voilà de l'autre côté des machines spéciales et à nouveau il y a des sourires. Mêmes plus qu'avant. Les gens semblent être rassurés. Ils commencent à se détendre. Et ici il y a des des agents aussi qui organisent les départs dans les long tuyaux ou des bus. Et ces gens là aussi font beaucoup de sourires avec des explications. Et quand il y a un petit problème technique, ils utilisent très rapidement leur ordinateur pour le régler. J’ai remarqué que ce sont souvent des femmes qui font ce travail. Elles sont efficaces et précises.

Hommes-et-Ailes 0380

 

Allez ! Je profite d’une porte ouverte pour m’envoler à l’extérieur du bâtiment, je suis petit je peux entrer et sortir facilement. Et là c’est impressionnant ce qu’il y a comme monde qui s’affaire. Il y a des gens partout. Des équipes d’entretien qui arrivent en petites voitures dès que les passagers sont descendus d’un avion pour aller le nettoyer et le préparer à repartir immédiatement. Il y a des conducteurs de bus qui transportent les passagers entre les bâtiments et les avions. Il y a ceux qui accueillent les avions, ceux qui chargent et déchargent les bagages et le fret, ceux qui accompagnent l’avion pendant les minutes qui précèdent son départ pour s’assurer que l’avion s’écarte sans incident de l’aérogare. Ils sont si petits, tout ces gens par rapport à ces avions immenses. Si petits et si essentiels. Sans eux, tout cela ne fonctionnerait pas. Pas un seul avion ne pourrait décoller.

 

Pour ça aussi il y a des hommes et des femmes qui travaillent sans arrêt devant des écrans. Je les ai vus par les fenêtres de la tour qu’il y a sur le terrain. Il parait qu’il y en a encore beaucoup d’autres dans des salles sans fenêtres et qui passent leur journée à guider et vérifier que tout se passe bien.

 

Hommes-et-Ailes 0843

Il y a aussi beaucoup de gens qui portent des uniformes. Certains partent dans les avions, je les vois en regardant par les hublots. Ils pilotent les avions, ils aident et conseillent les passagers qui s'installent.

D’autre gens en uniforme arpentent sans arrêt les bâtiments, les abords des avions, le tour du terrain. Ils vérifient tout, tout le temps. Ils veulent être certains que personne de malveillant ne vienne enrayer cette machine complexe.

 

Je ne suis qu’un petit colibri. Je ne peux tout voir. Je suis certain qu’il y a beaucoup de personnes que j’oublie et que je n’ai pas encore croisées. Les personnels d’entretien, par exemple. Mais j’aimerais bien tout petit que je suis avoir quelqu’un pour préparer mon perchoir, nettoyer mon arbre, me proposer à manger. Je volerais bien plus sereinement si je savais que quelqu’un était là pour débarrasser le ciel des faucons qui veulent m’attraper. Et puis quand je vole, quelle sécurité ce serait que d’avoir une aide pour me prévenir des orages et des gros oiseaux sur mon passage.

 

Hommes-et-Ailes 0803 


Je n’ai rien de tout ça. Je dois voler seul et me reposer uniquement sur le savoir de l’instinct. L’instinct, vous aussi vous l’avez, amis humain, mais en plus vous avez les autres humains pour vous aider. Grace à eux, chaque fois que vous montez à bord d’un avion pour un voyage d’une heure ou plus, des centaines de personnes sont là pour vous aider. Pensez-y, ils le font plutôt bien non ?

Hommes-et-Ailes 0836


Mais moi je ne suis qu’un petit oiseau qui ne sait pas compter les milliers de vols chaque jour, les millions de passagers, de bagages, de conseils. Mais surtout les milliards de sourires.

Partager cet article

Repost 0
Published by qualified-quail - dans ESSAIS
commenter cet article

commentaires

manuel carrillo 10/07/2012 16:34

les robots , certes certain sont une véritable aubaine pour beaucoup de chose .
mais il ne remplace pas certains métiers , combien de perte d 'emploi cela à t 'il généré .
Quand cela se dérègle cela paralyse tout .
Il sont omniprésent ont ne peu plus reculer , tous cela est t 'il une bonne chose ?

manuel carrillo 10/07/2012 15:09

ce qui m 'a touché dans votre histoire , c'est tous ses gens qui travail pour nous facilité la tâche ainsi que les agents de nettoyages , cela doit être très dure comme emploi , ceux qui n 'ont
jamais fait se métier ne se rende pas compte du boulot de tous et cela quotidiennement , aux services des usagers.
beaucoup de profession dans l 'aéroport malheureusement pas toujours reconnue .
votre article est bien représentatif de la vie d 'un aéroport .
merci.
amicalement.

qualified-quail 10/07/2012 17:50



Un aéroport est une ville en soit. Chaque métier, du plus visible au plus discret, est un rouage indispensable pour le bon fonctionnement de l'ensemble. Il suffit pour s'en convaincre de
constater l'impact quasi-immédiat lorsqu'il y a une grève d'un corps de métier en particulier.


L'autre point que je cherchais à évoquer est celui de la séparation de la nature du travail et le caractère des hommes. Les personnels de sécurité en sont l'exemple flagrant. Le travail sans
marge d'erreur qui leur est demandé est contributif de leur attitude générale, mais ce n'est pas nécessairement révélateur de la nature intrinsèque des individus.



Présentation

  • : QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • : Le ciel est, pour moi, une inspiration constante. La joie que je retrouve à chaque fois que je vole, que ce soit aux commandes ou non, me comble et me soulage. Dans le ciel je trouve parfois les solutions à mes problèmes, mais quasiment toujours le calme et la sérénité. Je souhaite simplement partager avec vous quelques fruits de mes réflexions.
  • Contact

La Librairie des Inconnus

http://www.lalibrairiedesinconnus.com

Recherche

Articles Récents

  • BONNE ET HEUREUSE ANNÉE / HAPPY NEW YEAR
  • QUALIFIED QUAIL Le Livre / the Book
    COUVERTURE FRANÇAISE ET ANGLAISE / ENGLISH AND FRENCH COVERS TO READ IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN _____________________________________________________ Cette année, le B-17 Qualified Quail est repartie en vol suis la forme d'un livre. Cette magnifique...
  • ELLE EST DE RETOUR !!! SHE HAS RETURNED !!!
    ENGLISH READERS PLEASE SCROLL DOWN Je suis heureux de vous annoncer la publication de : UN B-17 : QUALIFIED QUAIL Un seul devoir : Les ramener ! Le livre est maintenant disponible à la commande. Il est possible de le commander sur les grands sites de...
  • IL ARRIVE ! IT IS COMING !
    Voici les couverture ! L'ensemble arrive bientôt. A gauche la couverture de l'édition couverture rigide. A droite la couverture de l'édition couverture souple. Version française 216 pages avec de nombreuses photos et illustrations. Here are the covers...
  • PAS D'AILE SANS ELLES - 2
    Depuis ses origines, l'aviation se fait aussi au féminin. Les femmes ont jalonné son histoire avec gloire et dignité. Leurs noms sont inscrits en longue liste, et pourtant aujourd'hui elles sont loin de la parité dans le ciel. Les freins sont dans l'enfance,...
  • AMELIA - PREMIER VOL - FIRST FLIGHT
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN --------------------------------------------------------------------- Bonjour à tous, Mon prénom est Amelia et je souhaitais vous conter mes débuts aéronautiques. Mon père est un passionné depuis sa tendre...
  • LE SAUT - THE JUMP
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL TO THE BOTTOM ------------------------------------------------------------------------------------ Une expérience aéronautique de plus. Le parachutisme. De la façon dont je l’ai fait, on ne peut pas dire que...
  • UN FESTIVAL EN AVIATION / A FESTIVAL IN AVIATION
    G1 dans le ciel Vauclusien : G1 in the Vauclusien sky TO VIEW THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ------------------------------------------------------------------------- Il y a un peu moins d’un an, dans cette tribune, je vous faisais part de...
  • SOLUTIONS EN AMONT - UPSTREAM SOLUTIONS
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ----------------------------------------------------------------------------- Pas plus tard que la semaine dernière, je vous disais combien mon expérience de pilote était petite et mon envie de découvrir...
  • QU'ILS VOLENT !
    Avec plus de 310 heures d’avion et une dizaine d’heures d’ULM je suis toujours un bébé en terme d’expérience de pilotage. J’ai encore des milliers de choses à apprendre et de bonheurs à découvrir. En attendant, il y a une chose que je peux faire tout...