Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 18:34

Mon frère Michael, connaissant mes passions, m’a informé d’une trouvaille qu’il avait faite lors de ses pérégrinations sur la toile électronique. Il a découvert l'existence d’un pilote de Boeing B-17, basé en Angleterre pendant la deuxième guerre mondiale et qui portait le nom de Peter V. Milward.


pvm in uniform 

Lieutenant Peter Vernon Milward


Peter est né le 20 décembre 1921 à Springfield dans le Massachusetts. Ses parents et lui quittent Springfield 2 ans plus tard pour s’installer en Californie. Sans doute d’une famille relativement aisée, il eu la chance rare à l’époque de faire un voyage en Angleterre en août 1923 avec sa mère. 

 

Accélération rapide et on se retrouve le 18 mars 1942. Peter est volontaire pour la US Army Air Corp, ancêtre de la US Air Force. Souvenez-vous: les Etats Unis venaient d’entrer en guerre suite à l’attaque japonaise de Pearl Harbor en décembre 1941. Peter a tout juste 20 ans. Il intègre avec le grade de «Private» (seconde classe) et son inscription se fait à Moffet Field en Californie. Il porte le matricule n° 19040657.

 

Milward Peter Crew 2 WN

 

Il suivra la parcours classique des jeunes aspirants au pilotage. Formation de base sur monomoteur, puis évolution sur multimoteurs avant d’intégrer l’école de bombardement et d’atteindre le Grâle des avions de bombardement: le Boeing B-17 Flying Fortress.

En parallèle, Peter passa les épreuves de l’école d’officiers pour atteindre le grade de Lieutenant.

Pendant sa formation sur la base militaire de La Junta au Colorado, il trouva tout de même le temps de vivre une romance avec Muriel Mello, qu’il épousa sur la base même le 6 février 1943.Muriel Pat Mello

 

C’est donc un jeune lieutenant nouvellement marié qui débarqua en Angleterre fin 1943 pour rejoindre le 335ème escadron de bombardement du 95ème groupe de bombardement au sein de la célèbre 8ème Air Force. L’unité était basée sur le terrain de Horham dans le Suffolk.

 

De là, Peter Milward allait effectuer au moins 28 missions de bombardement avec différents avions, mais tous des B-17.

 

La première sur le B-17F Darlin’ Dolly le 11 décembre 1943. Ce fut une mission sur Emdem en Allemagne. Il allait effectuer huit missions sur cet appareil, la dernière le 4 février 1944 sur Frankfort.

Darlin Dolly 01Darlin Dolly 02

 

Mary RuthSa deuxième mission fût à bord de Mary Ruth The We Wa Special (sacrément drôle de nom). Objectif Kiel dans la banlieue de Hambourg.

 

Après trois missions à nouveau sur Darlin’ Dolly, il allait effectuer une mission qui lui causerait beaucoup d’angoisse.

Le 4 janvier 1944, il fut assigné à une mission de bombardement sur Kiel en Allemagne.

Superstitious Al-O-Ysius

A bord du B-17F Superstitious Al-O-Ysius il allait avoir un travail compliqué. L’appareil fut fortement endommagé par la défense anti-aérienne allemande et le retour mouvementé. Les dommages étaient tels que l’appareil perdis peu à peu de l’altitude. Ils tentèrent tout de même le retour à la base et s’engagèrent au-dessus de la Manche. Malheureusement, Superstitious Al-O-Ysius n’allait pas pouvoir ramener son équipages. Peter Milward fût obligé de se poser en vue des cotes anglaises. Pas loin de Bawdsey dans le Suffolk. Fort heureusement, les secours arrivèrent vite et l’ensemble de l’équipage fut sauvé. Il raconta souvent dans les années qui suivirent sa fierté d’avoir correctement posé l’avion et que celui-ci flotta plus d’une demie heure au lieu de 90 secondes en moyenne. 

 

RoarinBillA nouveau 4 missions sur Darlin’ Dolly avant de passer sur un B-17G, Roarin’ Bill, le 5 février 1944. Objectif Villacoublay à coté de Paris. Cette base française avait été rapidement annexée par la Luftwaffe et servait de base de déploiement pour protéger l'Allemagne contre les raids de bombardiers alliés.

Pour la petite histoire (pas si petite pour ceux concernés), Roarin’ Bill fut abattu au-dessus de Strasbourg le 20 janvier 1945, et s’écrasa à Eutsheim. Il était piloté à ce moment là par le Capitaine. Sur les 11 membres d’équipage, 2 furent fait prisonniers et 9 réussirent à rentrer pour reprendre du service.

 

42-31565Pour Peter Milward, retour au combat le 20 février 1944 (repos sans doute lié à la météo) sur le B-17G  42-31565 (pas de nom). Objectif Rostock en Allemagne.

Cet avion, aussi, allait avoir une fin tragique. Lors d’une mission sur Berlin le 4 mars 1944, avec Roehm comme pilote, l’avion fut gravement endommagé par la défense anti-aérienne. Avec un trou dans l’aile et un moteur en panne, Roehm, ordonna l’évacuation dans la région formé par le triangle Avesnes, Cambrai, Saint Quentin. L’avion s'écrasa à Saint Symphorien en Belgique. Le mitrailleur de queue fut malheureusement tué (il est enterré à Omaha Beach). Pour le reste de l’équipage, 6 furent capturés par las allemands et 3 réussirent à s’échapper.

 

Mais avant cela, Peter allait effectuer 6 missions sur cet avion, la dernière la veille de sa disparition. Le 4 mars il allait certainement y penser.

 

Shoo Shoo Baby 01

Shoo Shoo Baby 02 

Le 23 mars 1944, il fit une mission en direction de Brunswick en Allemagne, à bord du B-17G Shoo Shoo Baby. Fin malheureuse pour cet avion aussi, car le 7 octobre suivant, avec Neal aux commandes lors d’une mission sur Merseberg, il fut abattu et s'écrasa à Jena-Leebstedt en Allemagne. Un mort et 9 prisonniers.

 

chicke10Le 26 mars 1944, pour sa 21ème mission avec l’unité, Peter Milward allait détruire des rampes de lancement de bombes volantes V1 ou V2. Il était à bord d’un B-17G Chicken Ship / The Pickwickian. Cet avion porta deux noms, ce qui ne fut pas rare. Parfois, un nom de baptême pouvait être considéré comme dégradant pas certains équipages qui du coup le renommait. Dans ce cas, l’allusion au personnage jovial de Dickens est plus valorisante que celle du «Vaisseau des Poules». Pour information aux non anglophiles, Chichen en anglais désigne aussi un «trouillard».

 

Be AroundLe lendemain, Peter repartait en mission sur Cazaux en Gironde. Il vola pour cette occasion sur un autre B-17G, I’ll Be Around. Une fois de plus, cet avion allait disparaitre. Piloté par Leaser le 29 avril 1944, pour une mission sur Berlin, il fut endommagé, pour finalement s’écraser à Haamstede. Je n’ai pas de détail sur l’équipage.

 

 


Entre le 1er et le 20 avril 1944, Peter effectua 5 nouvelles missions sur Roarin’ Bill, avec un assortiment d’objectifs en Allemagne (dont Berlin) et en France.

 

Sa dernière mission répertoriée avec le 335ème escadron de bombardement fut le 27 avril 1944. L’objectif fut à nouveau des rampes de lancements de V1 et V2, et à nouveau au commandes du B-17G Chicken Ship / The Pickwickian.

 

Milward Peter Crew 1 WN

Voilà pour les missions connues. Après cela j’ai perdu sa trace et je ne sais pas s’il est rentré aux Etats-Unis pour être démobilisé ou pour être instructeur comme ce fut le cas pour beaucoup, ou s’il a continué dans une autre unité.

Peter Milward 01 

Après la guerre, Peter eu une assez longue carrière dans l’assurance et pris sa retraite en 1984. Il resta actif militairement dans la réserve de la USAF qu’il quitta en 1969 au grade de Lieutenant Colonel.

pvm and mgm at 12 weeks

Peter avec sa fille ainée Marilyn

Ça ne s'invente pas !

 

Il eu quatre enfants avec Muriel qui décéda en 1988. Peter se remaria en 1989 avec Marion MacGillivray.

Apres une longue carrière dans les assurances, il prit sa retraite et resta actif au sein de plusieurs associations caritatives.

peter milward

La moustache est-elle un souvenir d'Angleterre ?

 

Peter décéda le 21 décembre 2003

 

Voici pour une tranche de la vie d’un homme somme toute assez classique. Pendant sa guerre il eu beaucoup de chance, certainement aidée par du talent.

Apres des recherche il s’avère que Peter Milward n’est qu’un homonyme et nous ne sommes pas parents. Il est apparemment d’une branche anglaise de Milward. Je reste néanmoins assez fier de cette homonymie. De porter le même nom que cette homme qui à chaque fois a ramené son équipage à pont port.

 

A bientôt pour un prochain article !

Pour être certain d'être informé de toute nouvelle publication n'hésitez pas à vous inscrire à la Newsletter.

Partager cet article

Repost 0
Published by qualified-quail - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Arnaud 06/04/2012 22:19

Passionnant. Merci Patrick.

qualified-quail 07/04/2012 08:17



Merci à toi. C'est un vrais plaisir de suivre ton Blog. 



Présentation

  • : QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • : Le ciel est, pour moi, une inspiration constante. La joie que je retrouve à chaque fois que je vole, que ce soit aux commandes ou non, me comble et me soulage. Dans le ciel je trouve parfois les solutions à mes problèmes, mais quasiment toujours le calme et la sérénité. Je souhaite simplement partager avec vous quelques fruits de mes réflexions.
  • Contact

La Librairie des Inconnus

http://www.lalibrairiedesinconnus.com

Recherche

Articles Récents

  • BONNE ET HEUREUSE ANNÉE / HAPPY NEW YEAR
  • QUALIFIED QUAIL Le Livre / the Book
    COUVERTURE FRANÇAISE ET ANGLAISE / ENGLISH AND FRENCH COVERS TO READ IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN _____________________________________________________ Cette année, le B-17 Qualified Quail est repartie en vol suis la forme d'un livre. Cette magnifique...
  • ELLE EST DE RETOUR !!! SHE HAS RETURNED !!!
    ENGLISH READERS PLEASE SCROLL DOWN Je suis heureux de vous annoncer la publication de : UN B-17 : QUALIFIED QUAIL Un seul devoir : Les ramener ! Le livre est maintenant disponible à la commande. Il est possible de le commander sur les grands sites de...
  • IL ARRIVE ! IT IS COMING !
    Voici les couverture ! L'ensemble arrive bientôt. A gauche la couverture de l'édition couverture rigide. A droite la couverture de l'édition couverture souple. Version française 216 pages avec de nombreuses photos et illustrations. Here are the covers...
  • PAS D'AILE SANS ELLES - 2
    Depuis ses origines, l'aviation se fait aussi au féminin. Les femmes ont jalonné son histoire avec gloire et dignité. Leurs noms sont inscrits en longue liste, et pourtant aujourd'hui elles sont loin de la parité dans le ciel. Les freins sont dans l'enfance,...
  • AMELIA - PREMIER VOL - FIRST FLIGHT
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN --------------------------------------------------------------------- Bonjour à tous, Mon prénom est Amelia et je souhaitais vous conter mes débuts aéronautiques. Mon père est un passionné depuis sa tendre...
  • LE SAUT - THE JUMP
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL TO THE BOTTOM ------------------------------------------------------------------------------------ Une expérience aéronautique de plus. Le parachutisme. De la façon dont je l’ai fait, on ne peut pas dire que...
  • UN FESTIVAL EN AVIATION / A FESTIVAL IN AVIATION
    G1 dans le ciel Vauclusien : G1 in the Vauclusien sky TO VIEW THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ------------------------------------------------------------------------- Il y a un peu moins d’un an, dans cette tribune, je vous faisais part de...
  • SOLUTIONS EN AMONT - UPSTREAM SOLUTIONS
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ----------------------------------------------------------------------------- Pas plus tard que la semaine dernière, je vous disais combien mon expérience de pilote était petite et mon envie de découvrir...
  • QU'ILS VOLENT !
    Avec plus de 310 heures d’avion et une dizaine d’heures d’ULM je suis toujours un bébé en terme d’expérience de pilotage. J’ai encore des milliers de choses à apprendre et de bonheurs à découvrir. En attendant, il y a une chose que je peux faire tout...