Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 00:00

Quelle erreur je fais ! Eh bien oui, cela m’arrive aussi !

Vous êtes nombreux à qui je propose de partager mes escapades aériennes. Certains me prennent au mot. Mais, pour ma plus grande incompréhension, ils sont peu nombreux à dire oui, et parmi cela, encore moins ceux qui viennent réellement.

 

Promenade 4929

Calme fin de journée, propice ...

 

Les trois causes principales sont :

-          Météo.

-          Conflits d’agendas.

-          Obligations de licences qui m’empêchent parfois de prendre des passagers.

 

Mais à part cela, pourquoi les gens ne se bousculent-ils pas plus devant cette invitation avec un pilote aussi charmant et sympathique que moi !!!

Soyons réalistes, chers amis pilotes, car c’est surtout à vous que je m’adresse. Nos proches ont la pétoche ! Et je vous arrête tout de suite ; pas que de moi.

On peut tourner autour du pot pendant des jours, quand on regarde le dossier d’un œil attentif, la vérité est incontournable.

Prenez n’importe quel diner entre amis. Lorsque cela se sait que nous sommes pilotes, il y a toujours au moins un convive qui exprime clairement ses craintes en disant que c’est dangereux, et que jamais il / elle ne montera à bord d’un de ces pièges volants (d’ailleurs les pilotes de chasse appellent ainsi leurs avions, il va falloir que je leur en parle), et de même demander à notre conjointe comment elle vie avec ça. Si l’on considère que les diners moyens entre amis comptent environ 6 convives, cela représente au minimum 17% de la population nationale adulte (je ne parle pas des enfants car ils sont inconscients à cette âge-là). C’est énorme. Colossale même. Une vraie barrière mentale qui imprègne l’ensemble de la société. Dans Comparaison et Déduction sur ce blog, j’abordais déjà ce point mais sous un autre angle.

Comment dépasser cette crainte ? Comment montrer du doigt et prouver que ce sport lorsqu’il est pratiqué intelligemment est moins dangereux que certains autres pratiqués et intégrés à la société ? Comment leur montrer l’aviation que nous aimons sous un autre jour ?

 

Plusieurs suggestions me viennent :

-          Au lieu de parler d’accidents, parlons de sécurité, de règlements, de formations.

-          Préparons nos vols de la façon la plus minutieuse possible et montrons-leur. Devant tout ce travail et sa complexité, la plupart reconnaissent que nous ne sommes pas des pilotes de cirques volants et que nous sommes réellement sérieux. Et en plus c’est une bonne chose même s’il n’y a pas de passagers à bord.

-          N’oublions pas de parler de plaisir, de beauté du ciel et du paysage, d’humilité du pilote (les marins y arrivent biens).

Promenade 4917COP 

... à regarder pousser les champignons, ...


Mais il y a peut-être quelque chose d’encore plus simple.

Chaque année, la Fédération Française Aéronautique fait la promotion des aéroclubs au travers de l’organisation d’une journée nationale « Portes Ouvertes ». Invitant tous ceux qui le désirent à aller sur les terrains et à rencontrer les instructeurs, les pilotes, les mécaniciens, les bénévoles. Cette belle opération relayée jusqu’à la télévision reste néanmoins très ponctuelle.

Lorsque nous proposons à nos amis et proches de partager un vol avec nous, nous demandons un grand bon dans la confiance. Nous leurs demandons de passer parfois de l’état d’ignorance totale à celui de la découverte pratique sans la moindre préparation ou transition. L’excitation éventuelle pendant un diner disparaît rapidement lorsque qu’il s’agit de prendre le rendez-vous et de fixer la date. De là à monter dans l’avion, il y a encore de la marge.

 

Promenade 4916

... à profiter, expliquer, partager.

 

Pour combler cet intervalle, je vous propose de leur dire de … lire mon blog, c’est un bon point de départ !

Mais plus sérieusement, quoi de plus simple qu’une promenade du dimanche, une petite visite du terrain sans proposer de voler. Juste pour la promenade. Lorsqu’il fait beau on peut même prendre un encas pour avoir le temps de profiter de l’environnement aéronautique.

En agissant ainsi on leur donne la possibilité d’une immersion douce avant le grand bain du vol. On peut se promener dans le hangar et leur expliquer comment fonctionne un avion, en prenant le temps, sans le stress d’une prévol à faire. Ils pourront toucher, écouter et surtout entendre vos paroles. Ils ne seront pas dans l’anxiété du vol qui vient, mais plutôt de simples spectateurs.

Vous pourrez leur expliquer le ballet des avions sur la piste et dans les airs. Avec une radio portative, vous pourrez leur faire écouter les échanges avec la tour de contrôle et le pourquoi du circuit (d’ailleurs pensez à prendre des jumelles pour qu’ils puissent regarder les avions entendus sur la fréquence). Ainsi, ils comprendront que ce monde magnifique de l’aérien et un univers de plaisir dans une enveloppe de sérieux. On ne saute pas dans un avion comme un cow-boy sur son cheval. Et d’ailleurs, si une fois détendus ils vous demandent de voler, vous leur direz non, car vous n’avez pas préparé de vol et qu’un vol ne s’improvise pas.

 

Mais s’ils ont le temps, et vous vos affaires dans la voiture, qui sait !

Et si non, vous prendrez rendez-vous immédiatement.

 

Et chers lecteurs non aviateurs, je suis à votre disposition pour une petite promenade au terrain !


Promenade 4915

Partager cet article

Repost 0
Published by Qualified Quail's Blog - dans ESSAIS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • : Le ciel est, pour moi, une inspiration constante. La joie que je retrouve à chaque fois que je vole, que ce soit aux commandes ou non, me comble et me soulage. Dans le ciel je trouve parfois les solutions à mes problèmes, mais quasiment toujours le calme et la sérénité. Je souhaite simplement partager avec vous quelques fruits de mes réflexions.
  • Contact

La Librairie des Inconnus

http://www.lalibrairiedesinconnus.com

Recherche

Articles Récents

  • BONNE ET HEUREUSE ANNÉE / HAPPY NEW YEAR
  • QUALIFIED QUAIL Le Livre / the Book
    COUVERTURE FRANÇAISE ET ANGLAISE / ENGLISH AND FRENCH COVERS TO READ IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN _____________________________________________________ Cette année, le B-17 Qualified Quail est repartie en vol suis la forme d'un livre. Cette magnifique...
  • ELLE EST DE RETOUR !!! SHE HAS RETURNED !!!
    ENGLISH READERS PLEASE SCROLL DOWN Je suis heureux de vous annoncer la publication de : UN B-17 : QUALIFIED QUAIL Un seul devoir : Les ramener ! Le livre est maintenant disponible à la commande. Il est possible de le commander sur les grands sites de...
  • IL ARRIVE ! IT IS COMING !
    Voici les couverture ! L'ensemble arrive bientôt. A gauche la couverture de l'édition couverture rigide. A droite la couverture de l'édition couverture souple. Version française 216 pages avec de nombreuses photos et illustrations. Here are the covers...
  • PAS D'AILE SANS ELLES - 2
    Depuis ses origines, l'aviation se fait aussi au féminin. Les femmes ont jalonné son histoire avec gloire et dignité. Leurs noms sont inscrits en longue liste, et pourtant aujourd'hui elles sont loin de la parité dans le ciel. Les freins sont dans l'enfance,...
  • AMELIA - PREMIER VOL - FIRST FLIGHT
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN --------------------------------------------------------------------- Bonjour à tous, Mon prénom est Amelia et je souhaitais vous conter mes débuts aéronautiques. Mon père est un passionné depuis sa tendre...
  • LE SAUT - THE JUMP
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL TO THE BOTTOM ------------------------------------------------------------------------------------ Une expérience aéronautique de plus. Le parachutisme. De la façon dont je l’ai fait, on ne peut pas dire que...
  • UN FESTIVAL EN AVIATION / A FESTIVAL IN AVIATION
    G1 dans le ciel Vauclusien : G1 in the Vauclusien sky TO VIEW THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ------------------------------------------------------------------------- Il y a un peu moins d’un an, dans cette tribune, je vous faisais part de...
  • SOLUTIONS EN AMONT - UPSTREAM SOLUTIONS
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ----------------------------------------------------------------------------- Pas plus tard que la semaine dernière, je vous disais combien mon expérience de pilote était petite et mon envie de découvrir...
  • QU'ILS VOLENT !
    Avec plus de 310 heures d’avion et une dizaine d’heures d’ULM je suis toujours un bébé en terme d’expérience de pilotage. J’ai encore des milliers de choses à apprendre et de bonheurs à découvrir. En attendant, il y a une chose que je peux faire tout...