Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 23:00

TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN

 

images-1

 

Depuis les trente dernières années, la totalité des gouvernements français ont promis un allégement des formalités et règlements improductifs. Aucun n'a même commencé à le faire. Au contraire, ils ont tous contribué à alourdir le système. Le gouvernement actuellement en poste a, à nouveau, émis la même promesse. On en rêve tous mais on n'y croit pas une seconde. Pas de querelle partisane de ce côté.

Pour le domaine de l'aviation légère nous avons constaté des règles, règlements, obligations se complexifiant de plus en plus et générant de la perte d'emplois, des réductions d'heures de vol et de la perte de chiffre d'affaire et donc de taxes et d'impôts profitables à l'Etat.
 

 

help-cut-red-tape


Les aéroclubs ne rechignent pas à payer ce qu'il faut pour garantir plus de sécurité et de fiabilité. Mais lorsque les sommes versées ne font que réduire leurs moyens sans amélioration dans ces deux domaines cela force à l'augmentation du prix de l'heure de vol. Une heure de vol dont le prix augmente entraine invariablement deux choses:
- arrêt total des vols pour les pilotes aux revenus les plus faibles.
- réduction du nombre d'heures de vol pour la majorité des autres.

La première conséquence est un vrai gain de sécurité. Plus de vol est égale à plus d'accident possible pour ceux-là. Risque 0 et sécurité 100% !
Pour les autres, les risques augmentent, car l'aviation est une activité dont la sécurité est DIRECTEMENT liée à la pratique. Les études le prouvant sont nombreuses et internationales.

 

Challenge-sticker

Un pays en Europe semble vouloir faire quelques choses sur ce point. Le gouvernement de sa Gracieuse Majesté la Reine d'Angleterre a développé depuis quelques temps le "Red Tape Challenge"*. L'objectif est très clair: tout ce qui freine le développement est aussi un frein à l’emploi. A terme, toutes les activités sont concernées. Ce qui est surprenant, c'est que le gouvernement britannique a choisi de commencer par les activités aéronautiques.
Les activités aériennes commerciales ont été abordées l'année dernière. En ce moment c'est l'aviation générale qui est concernée et l'ensemble des acteurs peuvent donner leur avis: pilotes, instructeurs, mécaniciens, associations, etc.

Pour cette passe, l'objectif et de modifier ou supprimer à minima 58% des règlements. Une seule consigne: les changements ne doivent pas dégrader la sécurité. Au contraire une modification améliorant la sécurité aura plus de chance de passer.

 
Les thèmes abordés concernent:
- les pilotes.
- les terrains.
- la maintenance.
- la CAA (DGAC anglaise).
- l'entrainement et l'instruction.
- l'aviation historique.
- l'innovation et sujets divers.

Pas de sujet inabordable où interdit. Chaque intervenant pourra donner son avis et communiquer ses idées de progrès sur les thèmes proposés. Un véritable livre ouvert.

Cette démarche permet d'aller chercher les idées directement à la source et de faire ressortir les contradictions de process. Le gouvernement pourra ainsi donner une feuille de route à ses administrations responsables et avoir une approche pragmatique à porter au niveau des instances Européennes.

Enorme bonus de l'opération, les modifications validées au final ne pourront pas être refusées par les usagers puisqu’ils en sont les auteurs.

De ce côté de la Manche, on ne peut être que jaloux d'une telle démarche. On rêverait de juste 10%, alors 58% ! Une partie de la frustration des pilotes et des clubs français provient d'un sentiment, justifié ou non, de ne pas avoir une voix au chapitre Européen à hauteur des nombres de pratiquants. Cette très belle règle démocratique qui donne une voix à chaque pays trouve ici sa limite. Par ailleurs, la patience atteint aussi ses limites puisque le système est très long à produire des résultats de qualité. Pendant ce temps, et depuis des années, les pilotes se voient réduire leurs libertés et fermer leurs terrains.

 

labyrinthe



Alors je me prends à rêver, d'une démarche identique en France, d'une approche pragmatique et réaliste des règles mais surtout d'une prise de conscience de nos dirigeants. Qu'ils réalisent que ce marché multi millionnaire et générateur d'emplois est en danger en grande partie par leurs fautes. Moins de pressions administratives, plus de confiance, plus de règles adaptées à des petites structures, plus de responsabilisation.

Cher dirigeants, persuadés que vous êtes que nous sommes des fous suicidaires, vous ne vous rendez pas compte d'une chose essentielle: chaque décollage est un rêve que chaque pilote souhaite répéter aussi souvent que possible. Aucun pilote ne sera contre une amélioration de la sécurité si la pratique demandée cadre avec un risque réel et une demande légitime. Mais plus un mécanicien passe de temps à remplir des formulaires, moins il en passe sur l'avion et plus il coute cher.

Laissez-nous voler !  

 

*Red Tape : terme consacré pour désigner les formalités administratives nécessaire à une procédure.

 

Pour en savoir plus sur le Red Tape Challenge vous pouvez suivre le lien ci-dessous :

http://www.redtapechallenge.cabinetoffice.gov.uk/themehome/general-aviation-theme/

 

 

 

cut red tape

 

For the last thirty years, all French governments promised a reduction of  formalities and unproductive regulations. None even began to stick to their promise. On the contrary, they all contributed to weigh down the system. The actual government in office uttered, again, the same promise. We all dream about it but we do not believe in it one second. No partisan quarrel on this here.

 

As far as general aviation is concerned we have been witnesses of more and more rules, regulations, obligations complicating more and more and generating unemployment, reductions of flying hours and the loss of tax generating income for the state.

 

Flying clubs do not jib paying what is needed to guarantee more safety and reliability. But when the paid sums are only reducing their means without improvement in these two domains it forces an increase in the price per hour of flight. Such a rise invariably induces two things:

- the end of flying for the less wealthy pilots.

- the reduction of the number of flying hours for the majority of the others.

 

The first consequence is a real gain for safety. No more flying is equal to no more possible accidents for them. Risk 0 and safety 100 % ! For the others, the risks increase, because aviation is an activity where safety is DIRECTLY linked to practice. There are numerous studies proving this internationally.

 

red-tape

 

A country in Europe seems to want to change things on this point. The Government of her Gracious Majesty the Queen of England has developed for some time the "Red Tape Challenge" *. The objective is very clear: all which slows down development also causes unemployment. Reducing red tape is thus a virtuous contributor to employment. Eventually, all activities are concerned. What is surprising, it is that the British Government chose to begin with aeronautical activities.

The commercial activities were addressed last year. At the moment it is general aviation which is concerned and all actors can express their opinion: pilots, instructors, mechanics, air-clubs, etc.

 

For this pass, the goal is to modify or eliminate at least 58 % of regulations. With only one guideline: the changes must not hinder or reduce safety. On the contrary a modification improving safety will have a better chance to pass.

 

The topics concerned are the following :

-      General aviation pilots.

-      General aviation airfields.

-      Maintenance.

-      Airspace Management.

-      Training and instruction.

-      Historic aircraft.

-      Innovation and other topics.

 

No sensitive matters are forbidden. Every participant can express his opinion and communicate his ideas for progress on the proposed themes. A real open book.

 

This approach allows the collection of ideas directly at their source and highlights the contradictions in different processes. This way, the government can give a road map to its various administrations and have a pragmatic approach to be carried at the European level.

 

Enormous bonus of the operation: the approved modifications cannot be refused by the users since they generated them.

 

 

 

 

On this side of the Channel, we can only be jealous of such an initiative. We would dream of just 10 %, so 58 % ! A part of the pilot’s and club’s frustrations result from a feeling, justified or not, that they don’t have a  voice in the European chapter that is proportional to the number of licensed pilots. This very beautiful democratic rule which gives a vote to every country reaches its limit here. Besides, patience also reaches its limits since the system is so very slow in producing any quality results. Meanwhile, and since many years, pilots are witness to a reduction of their liberties, and airfield closings.

 

So I begin to dream of an identical initiative in France, a pragmatic and realistic approach of rules but especially an awareness of our leaders. That they realize this multi-million market, generating many jobs, is in danger largely by their faults. Fewer administrative pressures, trust, rules adapted to small structures, more empowerment.

 

Dear leaders, certain that you are that we are crazy persons with suicidal tendencies, you do not realize an essential thing: every take-off is a dream which every pilot wishes to repeat as often as possible. No pilot will be against a safety improvement if it addresses a real risk and a justified request. But the more time a mechanic spends filling papers, the less he spends on the plane and the more expensive he becomes to accomplish the same task.

 

Let us fly !

 

*Red Tape: a term dedicated to indicate the administrative formalities necessary for a procedure.

 

To know more about Red Tape Challenge you can follow the link below:

http://www.redtapechallenge.cabinetoffice.gov.uk/themehome/general-aviation-theme/

 

RedTape 1796038c 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Milward - dans ESSAIS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • QUALIFIED QUAIL'S BLOG
  • : Le ciel est, pour moi, une inspiration constante. La joie que je retrouve à chaque fois que je vole, que ce soit aux commandes ou non, me comble et me soulage. Dans le ciel je trouve parfois les solutions à mes problèmes, mais quasiment toujours le calme et la sérénité. Je souhaite simplement partager avec vous quelques fruits de mes réflexions.
  • Contact

La Librairie des Inconnus

http://www.lalibrairiedesinconnus.com

Recherche

Articles Récents

  • BONNE ET HEUREUSE ANNÉE / HAPPY NEW YEAR
  • QUALIFIED QUAIL Le Livre / the Book
    COUVERTURE FRANÇAISE ET ANGLAISE / ENGLISH AND FRENCH COVERS TO READ IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN _____________________________________________________ Cette année, le B-17 Qualified Quail est repartie en vol suis la forme d'un livre. Cette magnifique...
  • ELLE EST DE RETOUR !!! SHE HAS RETURNED !!!
    ENGLISH READERS PLEASE SCROLL DOWN Je suis heureux de vous annoncer la publication de : UN B-17 : QUALIFIED QUAIL Un seul devoir : Les ramener ! Le livre est maintenant disponible à la commande. Il est possible de le commander sur les grands sites de...
  • IL ARRIVE ! IT IS COMING !
    Voici les couverture ! L'ensemble arrive bientôt. A gauche la couverture de l'édition couverture rigide. A droite la couverture de l'édition couverture souple. Version française 216 pages avec de nombreuses photos et illustrations. Here are the covers...
  • PAS D'AILE SANS ELLES - 2
    Depuis ses origines, l'aviation se fait aussi au féminin. Les femmes ont jalonné son histoire avec gloire et dignité. Leurs noms sont inscrits en longue liste, et pourtant aujourd'hui elles sont loin de la parité dans le ciel. Les freins sont dans l'enfance,...
  • AMELIA - PREMIER VOL - FIRST FLIGHT
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN --------------------------------------------------------------------- Bonjour à tous, Mon prénom est Amelia et je souhaitais vous conter mes débuts aéronautiques. Mon père est un passionné depuis sa tendre...
  • LE SAUT - THE JUMP
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL TO THE BOTTOM ------------------------------------------------------------------------------------ Une expérience aéronautique de plus. Le parachutisme. De la façon dont je l’ai fait, on ne peut pas dire que...
  • UN FESTIVAL EN AVIATION / A FESTIVAL IN AVIATION
    G1 dans le ciel Vauclusien : G1 in the Vauclusien sky TO VIEW THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ------------------------------------------------------------------------- Il y a un peu moins d’un an, dans cette tribune, je vous faisais part de...
  • SOLUTIONS EN AMONT - UPSTREAM SOLUTIONS
    TO READ THIS ARTICLE IN ENGLISH PLEASE SCROLL DOWN ----------------------------------------------------------------------------- Pas plus tard que la semaine dernière, je vous disais combien mon expérience de pilote était petite et mon envie de découvrir...
  • QU'ILS VOLENT !
    Avec plus de 310 heures d’avion et une dizaine d’heures d’ULM je suis toujours un bébé en terme d’expérience de pilotage. J’ai encore des milliers de choses à apprendre et de bonheurs à découvrir. En attendant, il y a une chose que je peux faire tout...